Causette de Boudoir

CAUSETTE DE BOUDOIR

Causette de Boudoir est une émission féministe qui parle d'histoire des sexualités. Le soir, comme dans leur boudoir, deux amies discutent, échangent et confrontent leur point de vue sur une thématique liée principalement à l'érotisme et à la pornographie. S'appuyant sur des recherches universitaires, l'actualité, des lectures, des extraits, elles en retracent l'histoire pour en capter les questionnements et interrogations. Durant 1 heure, dans un esthétisme pouvant aller du clavecin du 18e aux riffs des Bikini Kill, Causette de Boudoir vous entraine dans son univers.

POURQUOI ON AIME ?

On y apprend toujours quelque chose - Les conversations de boudoir de Camille et Hélène sont toujours intelligentes et renseignées. Elles choisissent des sujets pointus et nous partagent leurs savoirs, leurs lectures et leur connaissance de l’Histoire avec un grand H.  

Bonne humeur et joie des mots - Apprendre dans la joie et la bonne humeur, c’est ce que nous propose Causette de Boudoir. Camille et Hélène sont un peu les profs qu’on aurait adoré avoir au lycée, de celles qui vous parlent “turlute de la vache qui rit” pour vous expliquer l’histoire de la fellation. 

Erotisme et féminisme, le combo gagnant - Parler d’érotisme sous le prisme du féminisme, c’est évidemment tout ce qu’on aime au Vestibule ! La porte ne pouvait que leur être ouverte.

Causette de Boudoir
Causette de Boudoir est une émission féministe qui parle d'érotisme...Le soir, comme dans leur boudoir, deux amies discutent, échangent et confrontent leur point de vue sur une thématique liée à l'érotisme et à la pornographie. S'appuyant sur des recherches universitaires, l'actualité, des lectures, des extraits.... elles en retracent l'histoire pour en capter les questionnements et interrogations. Durant 1 heure, dans un esthétisme pouvant aller du clavecin du 18e aux riffs des Riot Grrls, Causette de Boudoir vous entraîne dans son univers...
Parlons gras 1/2

Dans cette émission nous nous intéressons à l’histoire de l’obésité…une histoire marquée par la stigmatisation. Une stigmatisation qui change avec le temps, selon les classes sociales et surtout selon les genres. Cette histoire de la grossophobie des sociétés occidentales relève de l’accentuation des normes. Dans ce premier volet, nous allons nous pencher sur la lente chute du prestige du gros : du dénigrement du glouton médiéval jusqu’à la condamnation du balourd moderne. extraits : liste de termes désignant les gros, Perceval, Gargantua de Rabelais, correspondance de la Princesse Palatine. musiques : Devils Prospect de Sarah Mc Coy , Corps d’Yseult, Tell the world de Vivian Girls.illustration : Portrait d’homme dit Alessandro del Borro de Charles Mellin, 1630

Parlons gras 1/2
Sorcières, sorcelières, sorceresses 2/2
Sorcières, sorcelières, sorceresses 1/2
Sorcières, sorcelières, sorceresses 1/2
La Petite Leçon
Amours Nippons Fripons
Perversités
Prendre son pied
Histoires d'alcôves
Causette avec Daisy

DÉCOUVREZ LES AUTRES PODCASTS INVITÉS

TalkChaudTalkChaudTalkChaudTalkChaud